fbpx
Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en Dark-Kitchen ?đŸ“±

Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en Dark-Kitchen ?đŸ“±

Temps de lecture : 4 minutes

Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en dark-kitchen ?đŸ“±

Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en Dark-Kitchen ?đŸ“±

Au Menu : 📜

La Dark-Kitchen, l’évolution finale de la digitalisation d'un restaurant 🐉

Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en Dark-Kitchen ?đŸ“±

Impossible de parler des darks-kitchens sans parler de la digitalisation des restaurants, puisque ce type de restaurant est tout bonnement directement liĂ© Ă  l’Ă©volution des technologies numĂ©riques.

Nouvellement apparu grùce au succÚs des plateformes de livraisons, les darks-kitchens sont à la fois une révolution pour un bon nombre de néo entrepreneurs et un sujet polémique pour les restaurateurs déjà établis.

Les darks-kitchens, restaurants fonctionnant uniquement grĂące Ă  leurs cuisines et sans aucune salle pour accueillir les clients, permettent en effet une diminution drastique des coĂ»ts de lancement, ce qui intĂ©resse un grand nombre de porteurs de projets qui n’auraient pas Ă  disposition les fonds propres nĂ©cessaires Ă  l’obtention d’un prĂȘt nĂ©cessaire au lancement d’un Ă©tablissement classique.

Certaines plateformes, comme Food-Lab, proposent mĂȘme la location d’une cuisine dans des bĂątiments oĂč sont regroupĂ©s plusieurs dark-kitchens.

L’accessibilitĂ© de l’entrepreneuriat en restauration se retrouve donc amĂ©liorĂ©e pour une partie des entrepreneurs qui souhaite lancer son propre concept, certains se servant de la dark-kitchen comme d’un levier pour engranger des fonds grĂące aux bĂ©nĂ©fices rĂ©alisĂ©s, leur permettant par la suite d‘investir dans un local.

De l’autre cĂŽtĂ©, un certain nombre d’acteurs du milieu de la restauration crient Ă  la concurrence dĂ©loyale, accusant ces cuisines de produire des aliments de piĂštre qualitĂ© ainsi que de manquer de transparence quant Ă  la confection des produits et au respect des rĂšgles d’hygiĂšne.

Concernant la clientĂšle, qui est l’aspect qui nous intĂ©resse aujourd’hui, une grande partie des consommateurs commandant depuis chez eux ou en extĂ©rieur sont totalement Ă  l’aise avec l’idĂ©e des dark-kitchen, tant que le rapport qualitĂ©-prix est au rendez-vous.

L’une des problĂ©matiques inhĂ©rentes Ă  une dark kitchen qui souhaite fidĂ©liser sa clientĂšle est alors d’instaurer une vĂ©ritable relation client sans avoir le mĂȘme contact, oĂč l’expĂ©rience client que peut proposer un Ă©tablissement classique.

La relation client Ă©tant fondamental pour Ă©tablir de la rĂ©currence et engranger des bĂ©nĂ©fices consĂ©quents au-delĂ  de la qualitĂ© de la nourriture et de l’originalitĂ© du concept, quelles solutions s’offrent Ă  une enseigne en dark-kitchen pour crĂ©er une vĂ©ritable connexion avec celui qui commandera son produit ?

Digitalisation d'un restaurant : les Goodies, personnaliser ses commandes 🎁

Certains restaurateurs ajoutent à leurs commandes des objets ou messages personnalisés pour toucher celui qui recevra sa commande de chez lui.

Cette technique n’est pas l’apanage des restaurateurs en dark-kitchen, car pouvant ĂȘtre utilisĂ©e par tous les restaurateurs qui proposent de la livraison, et qui a notamment Ă©tĂ© fortement pratiquĂ©e lors de la fermeture totale des Ă©tablissements avec la crise COVID.

Verres, assiettes, lettres personnalisĂ©es, voire mĂȘme dĂ©capsuleur ou couverts, les goodies peuvent revĂȘtir une multitude de formes qui n’ont de limites que la crĂ©ativitĂ© du restaurateur.

VĂ©ritables ambassadeurs de l’esprit de la marque, le goodies peut ainsi Ă  la fois marquer l’esprit du consommateur, mais aussi de son entourage qui Ă  de grande chance de le remarquer si l’objet est utile et original Ă  la fois.

Sympathique valeur ajoutĂ© Ă  une commande, le goodie peut ainsi amenĂ© le consommateur Ă  choisir un restaurateur plutĂŽt qu’un de ses concurrents directs grĂące Ă  l’esprit « donnant-donnant » qui rĂ©git l’ensemble des ĂȘtres humains.

Si vous ĂȘtes un restaurateur qui souhaite se lancer en dark-kitchen, un petit travail pour prĂ©voir quelques goodies Ă  offrir pourrait donc ĂȘtre particuliĂšrement bĂ©nĂ©fique pour l’entame de votre activitĂ© ! 

Digitalisation d’un restaurant : Les rĂ©seaux sociaux, un lien direct avec sa clientĂšle📡

Digitalisation d’un restaurant : Comment conserver une relation client en Dark-Kitchen ?đŸ“±

Ne comprenant aucun coĂ»t Ă  part le temps qu’on lui consacre, la stratĂ©gie sur les rĂ©seaux sociaux est primordial pour constituer une vraie relation avec sa clientĂšle.

Avec la prise d’images des produits, de la cuisine et du processus de confection, les rĂ©seaux sociaux peuvent tout d’abord amĂ©liorer la transparence sur l’activitĂ© de la cuisine et l’hygiĂšne inhĂ©rente Ă  son fonctionnement.

Ils peuvent Ă©galement prĂ©senter l’Ă©quipe de cuisiniers Ă  l’origine de la confection, amenant le client qui suit aussi les rĂ©seaux de l’enseigne Ă  se sentir plus proche de la marque, mĂȘme si ce sentiment est amenĂ© par le virtuel.

Les rĂ©seaux peuvent aussi servir Ă  converser directement avec ses clients, en rĂ©pondant Ă  toutes leurs questions, envies, remarques, suggestions, voire mĂȘme les critiques qui peuvent apparaĂźtre et qui serviront Ă  l’enseigne Ă  toujours perfectionner son service.

Des posts divertissants, des jeux-concours, et tout un tas de techniques peuvent aussi ĂȘtre employĂ©s pour accroĂźtre la popularitĂ© de l’enseigne, et faire connaĂźtre la marque avant mĂȘme que le client n’ait pu dĂ©guster un seul produit.

De nombreuses formations en content et community managing existent pour les entrepreneurs qui souhaitent internaliser cet aspect de la communication, n’hĂ©sitez pas Ă  vous familiariser avec ces outils, quasiment incontournables pour se dĂ©marquer de vos concurrents !