fbpx
Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Digitalisation des restaurants : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d’affaire đŸ’»

Temps de lecture : 20 minutes

Digitalisation des restaurants : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Une transition inĂ©vitableđŸ€ł

La restauration, service on ne peut plus central Ă  n’importe quelle sociĂ©tĂ© humaine, a toujours Ă©tĂ© le reflet de la culture dans laquelle elle Ă©voluait.

Réagissant aux habitudes des consommateurs et intégrant les avancées technologiques apparues au fil du temps, elle subi, comme tous les autres secteurs économiques, un changement de plus en plus rapide depuis la premiÚre révolution industrielle.

Elle s’est alors inscrit dans une sociĂ©tĂ© au rythme de plus en plus soutenu, en mettant les nouvelles possibilitĂ©s offertes par les nouvelles Ă©nergies et l’efficacitĂ© des matĂ©riaux au service du raccourcissement du temps de repas des travailleurs citadins.

A mesure de l’Ă©mancipation de la femme et de la croissance du pouvoir d’achat inhĂ©rents au 30 glorieuses, la restauration connaĂźt un essor exceptionnel pour devenir l’un des Ă©lĂ©ments les plus reprĂ©sentatifs de la toute neuve sociĂ©tĂ© de services et de divertissement.

Les restaurants prennent alors une place de plus en plus prĂ©gnante, en particulier dans les grandes mĂ©tropoles. Du snack au restaurant gastronomique, l’offre y est pluriel, et le brassage des populations et des cultures liĂ© Ă  la mondialisation amĂšne une variĂ©tĂ© nouvelles de tradition culinaire et de saveurs.

A l’heure oĂč l’industrie 4.0 instaure des changements considĂ©rables sur tous les aspects de notre sociĂ©tĂ©, la restauration ne fait pas exception la rĂšgle et rares sont les Ă©tablissements qui n’intĂšgrent pas le numĂ©rique Ă  leur fonctionnement.

La crise du COVID-19 a terminĂ© d’entĂ©riner cette tendance, avec une vĂ©ritable nĂ©cessitĂ© pour les Ă©tablissements qui ne l’avaient pas encore fait de passer au numĂ©rique, pour tenter d’assurer un minimum de chiffre d’affaire grĂące Ă  la livraison et au click’ and collect.

Les nouvelles technologies peuvent apporter un avantage compétitif considérable pour les restaurateurs qui savent les utiliser à bon escient.

Pour celui qui souhaite ouvrir son propre restaurant sans ĂȘtre issu du secteur, un petit passage en revue des bĂ©nĂ©fices que peut apporter le numĂ©rique sur l’activitĂ© interne et le service aux consommateurs d’un Ă©tablissement est indispensable avant de lancer son projet.

Au Menu :

Digitalisation des restaurants et (r)Ă©volution de l'activitĂ© d'un Ă©tablissement đŸ‘šđŸœâ€đŸł

La rĂ©volution numĂ©rique bouscule tout sur son passage, le monde de la restauration ne fait pas exception. La dĂ©cennie 2010-2020 a amenĂ© de profonds changements dans l’activitĂ© des restaurateurs, aussi bien dans l’arrivĂ©e de nouveaux  modes de consommation que pour le fonctionnement interne d’un Ă©tablissement.

Pour un porteur de projet qui souhaiterait s’y lancer aujourd’hui, voilĂ  Ă  quoi ressemble le secteur de la food aprĂšs la vague de l’arrivĂ©e des nouvelles technologies.

Digitalisation des restaurants : Les modes de consommation largement impactĂ©s ⌚

La livraison, l'impact monumental de la digitalisation sur un restaurant đŸšČ

ConsĂ©quence directe de l’utilisation massive des smartphones et du dĂ©veloppement technique des applications, les services de livraison ont aujourd’hui littĂ©ralement changĂ© la donne pour les restaurateurs.

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Permettant d’externaliser certains coĂ»ts de fonctionnement prĂ©cĂ©demment supportĂ©s par les enseignes proposant ce service (charges salariales, entretien du matĂ©riel…), les plateformes de livraison grignotent Ă©galement un pourcentage sur chacune des commandes effectuĂ©es (25 Ă  30%).

Le dĂ©bat sur les points positifs et nĂ©gatifs peut bien avoir lieu, toujours est-il qu’il est extrĂȘmement difficile aujourd’hui de se passer de la livraison pour tout un secteur : la street-food. Secteur aujourd’hui trĂšs en vogue, les enseignes qui prĂ©forment sont majoritairement issues de la mouvance « Fast-good », rĂ©pondant Ă  la demande de peu de temps pour le repas du rythme de vie citadin tout en gardant l’exigence de la qualitĂ©.

De plus en plus de personnes apprĂ©cient consommer ce type de repas confortablement depuis chez eux, avec pour seul contrainte l’embarras du choix, multiple sur ces applications.

Pour vous donner un ordre d’idĂ©es, la consommation de repas livrĂ©s Ă  domicile reprĂ©sente aujourd’hui une moyenne de 5% sur l’ensemble du marchĂ© de la restauration. en progression de 20% par an, on estime qu’en France trois repas sont livrĂ©s Ă  la maison chaque seconde. (Source : Adoria)

Se priver d’une telle part de marchĂ©, encore plus importante pour la frange street-food, peut amener un gros manque Ă  gagner pour le restaurateur. 

Ces plateformes offrent aussi la possibilitĂ© Ă  de jeunes enseignes d’avoir un gain de visibilitĂ©, grĂące au rĂ©fĂ©rencement par types de produits et par zone, un complĂ©ment de la communication propre de l’enseigne qui est toujours bon Ă  glaner.

Digitalisation d'un restaurant : L'apparition des enseignes de livraison responsables 🍃

Pour contrebalancer l’empreinte carbone d’un repas livrĂ©, des petites start-up alternatives aux grosses plateformes de livraison tentent de gagner des parts de marchĂ©.

Pour un porteur de projet en restauration qui souhaiterait ĂȘtre disponible en livraison tout en faisant valoir ses vellĂ©itĂ©s de respect de l’environnement et de l’humain, voilĂ  une petite liste de ces petites entreprises qui pourraient Ă  l’avenir devenir des acteurs majeurs du secteur food :

  • Avekapati : Dans la mouvance zĂ©ro dĂ©chet, AvekapĂ©ti propose des repas dans des contenants rĂ©utilisables consignĂ©s que le consommateur remettra au livreur lors de sa prochaine collecte. IngĂ©nieux !
  • Twist : Dans la mĂȘme optique, l’entreprise propose cette fois ci des assiettes en pulpe d’orange, des fourchettes en Inox rĂ©utilisable, etc… une bonne dose de plastique en moins.
  • Epicery : On sort un peu ici du cadre de la restauration, avec une livraison de toute sorte de produits alimentaires locaux et en circuits courts, exclusivement Ă  vĂ©lo.
  • Tout&bon : Leur idĂ©e, aider Ă  la prĂ©servation des forĂȘts grĂące Ă  l’engagement de planter un arbre tous les 100 repas.

Le restaurateur peut donc choisir la plateforme qui correspond le plus à ses sensibilités et ses valeurs, des opportunités intéressantes pour un porteur de projet ! 

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Digitalisation d'un restaurant : Le click&collect, un entre-deux intéressant

Peu courante avant la pandémie, la pratique du click&collect a connu un véritable boum durant la fermeture des salles de restaurant.

Pouvant ĂȘtre mis en place Ă  partir du site internet du restaurant voir mĂȘme d’un de ses rĂ©seau sociaux, le click&collect permet de supprimer le temps d’attente du consommateur, de lisser les pĂ©riodes de rush et d’Ă©viter un encombrement de la salle. 

OrganisĂ© en interne, le click&collect ne subit donc aucun des surcoĂ»ts liĂ©s aux commissions des plateformes. A l’heure oĂč le Covid est loin d’avoir disparu, et oĂč de nombreuses personnes Ă©vitent les concentrations de populations dans les espaces clos mĂȘme hors pĂ©riodes de restrictions lĂ©gales, le click&collect risque d’avoir encore de beaux jours devant lui.

Durant la fermeture totale des Ă©tablissements, il a permis Ă  de nombreux restaurateurs d’Ă©viter la noyade, en particulier pour les enseignes traditionnelles n’Ă©tant pas prĂ©sentes sur les plateformes de livraison.

Pour ceux qui seraient intĂ©ressĂ©s Ă  instaurer un click&collect pour leur entreprise, cette vidĂ©o vous exposera l’une des mĂ©thodes disponibles, en passant par la version gratuite du site spĂ©cialisĂ© en E-Commerce « E-Pro shopping ».

Digitalisation et fonctionnement interne d'un restaurant : Comment le numĂ©rique peut optimiser l'activitĂ© de votre Ă©tablissement💡

En plus d’avoir rebĂąti les cartes de l’Ă©change avec la clientĂšle, le dĂ©veloppement des nouvelles technologies peut Ă©galement se rĂ©vĂ©ler fort utile pour faire tourner cette machine complexe qu’est un restaurant.

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Les logiciels de caisse/gestion dans la digitalisation des restaurants.

La bonne vieille caisse enregistreuse mĂ©canique se fait de plus en plus rare pour une fonctionnalitĂ© plus que centrale Ă  l’activitĂ© d’un restaurant : le paiement.

Jadis limitĂ©es Ă  son utilisation la plus basique, elles servaient Ă  enregistrer les ventes, sortir les tickets de caisse, rĂ©aliser des calculs basiques et afficher les rĂ©sultats lorsqu’on le lui demandait.

Le numĂ©rique et le traitement informatique ont permis Ă  cette caisse de prendre une tout autre dimension, puisque l’action de paiement peut dĂ©sormais ĂȘtre directement connectĂ©s Ă  un logiciel traitant et classant les donnĂ©s en temps rĂ©el.

Ces logiciels dĂ©bloquent une sĂ©rie de fonctionnalitĂ©s facilitant la gestion/comptabilitĂ© d’un restaurant et augmentant les possibilitĂ©s d’interprĂ©tation des donnĂ©es, pour une meilleure analyse de l’activitĂ© sur des pĂ©riodes donnĂ©es.

Parmi ces fonctionnalités : 

  • Des rapports d’activitĂ© quotidiens, permettant un pilotage de l’Ă©tablissement en temps rĂ©el, quand les anciens mode de gestions faisaient attendre les bilans du comptable qui s’opĂ©raient gĂ©nĂ©ralement tous les trimestres. Les bilans trop Ă©cartĂ©s dans le temps pouvaient alors rĂ©vĂ©ler des Ă©carts abyssaux entre les chiffres rĂ©els et les prĂ©visions, qui se rĂ©vĂ©laient parfois mortels lorsqu’il Ă©tait trop tard pour Ă©coper le navire.
  • La gestion des commandes et des livraisons en direct, avec des logiciels pouvant ĂȘtre directement reliĂ©s Ă  des Ă©crans en cuisine rĂ©partissant les produits Ă  prĂ©parer pour la brigade, avec une organisation selon les plans de table et les temps d’attente de chacun.
  • La gestion des comptes clients et des cartes de fidĂ©litĂ©, permettant d’avoir une idĂ©e prĂ©cise de l’ancrage de l’enseigne auprĂšs de la clientĂšle.
  • Une meilleure connaissance des clients, grĂące au repĂ©rage et la classification de l’identitĂ© des consommateurs. De quoi connaĂźtre la frĂ©quence de venues et les habitudes de consommation de chacun, mieux repĂ©rer les tendances, mieux connaĂźtre et donc mieux rĂ©pondre aux besoins de sa clientĂšle.
  • Etudier les meilleures ventes, et celles qui sont Ă  la traĂźne. Certains logiciels proposent mĂȘme des modifications instantanĂ©es du menu, juste grĂące Ă  un simple clique.
  • La gestion du personnel, avec une vision facilitĂ©e des plannings et un appui considĂ©rable Ă  la gestion des ressource humaines.

On peut dĂ©jĂ  percevoir comment ces fonctionnalitĂ©s peuvent augmenter considĂ©rablement le chiffre d’affaires d’un restaurant, en optimisant les process de production, la connaissance du client, la gestion comptable et des Ă©quipes…bref, en facilitant tous les pans de l’activitĂ© d’un restaurant.

En France, il existe plus de 250 logiciels de gestion de restaurant Ă  implĂ©menter Ă  l’activitĂ© de son Ă©tablissement.

Parmi les grosses tĂȘtes, des logiciels comme Tiller, Sum-Up, L’addition, Lighspeed, se partagent le haut du panier. On vous conseille d’Ă©tudier bien attentivement l’offre de logiciels avant de vous engager, chacun proposant des tarifs et des fonctionnalitĂ©s plus ou moins compatibles avec votre concept, vos objectifs et vos besoins.

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Digitalisation d'un restaurant : Les bornes de commandes, au service du client 💳

D’abord apparu dans les grosses enseignes de fast-food, les bornes de commandes deviennent de plus en plus accessible et commencent Ă  ĂȘtre choisies par des enseignes plus modestes.

Les bornes de commandes regorgent d’avantages :

  • DĂ©sengorgement de l’espace de caisse, qui est un vrai problĂšme pour les Ă©tablissements manquant d’espaces dans les villes aux loyers importants. Durant les rushs, la queue qui se crĂ©Ă©e au comptoir des restaurants peut devenir un vĂ©ritable problĂšme pour la fluiditĂ© du service et le confort des consommateurs. 
  • Cette multiplication des points de commande peut alors amener une augmentation du nombre de commandes total, dont il faut pouvoir assumer le dĂ©bit en cuisine, mais qui peut considĂ©rablement multiplier le chiffre d’affaires d’un Ă©tablissement.
  • LibĂ©ration d’un voir plusieurs membres de l’Ă©quipe, amenant des Ă©conomies de personnelles, qu’il faut bien-sĂ»r pouvoir comparer avec le coĂ»t engendrĂ© par l’installation de ses bornes. 
  • Un confort supplĂ©mentaire pour le client, qui se voit avoir tout le temps de faire ses choix avec la description dĂ©taillĂ©e de tous les produits.
  • La mise en avant des offres et des produits les plus rentables Ă  l’Ă©cran, pouvant amener une augmentation de la dĂ©pense initialement prĂ©vu par le client.
  • La traduction des offres en de multiples langages, ce qui peut-ĂȘtre particuliĂšrement utile dans le premier pays touristique au monde, la France.
  • La possibilitĂ© de personnaliser ses plats, avec des ajouts ou des suppressions d’ingrĂ©dients, permettant de s’adapter en une seconde aux prĂ©fĂ©rences gustatives des clients mais aussi Ă  leurs allergies.
  • Le lien directe avec les stocks, permettant d’informer directement le client en cas d’impossibilitĂ© de confection d’un des plats au menu.
  • La mise en avant des offres de fidĂ©lisation, certains visuels pouvant ĂȘtre particuliĂšrement efficaces pour « engager » le client dans une dĂ©marche de fidĂ©lisation.

Les bornes commandes sont encore trop sous-estimĂ©es comparativement aux gains qu’elles peuvent apportĂ©es Ă  l’entreprise. Certains Ă©tudes avancent une augmentation de 25% du chiffre d’affaire en moyenne, pour une technologie de plus en plus accessible financiĂšrement parlant.

L’arrivĂ©e de tout une nouvelle gamme de bornes de commandes, plus petites, plus maniables et pouvant donc ĂȘtre intĂ©grĂ©es Ă  tout un pan d’enseignes plus modestes. 

Un porteur de projet en restauration aura donc tout intĂ©rĂȘt Ă  Ă©tudier la possibilitĂ© d’intĂ©grer ces toutes nouvelles offres de bornes commandes.

Parmi ces marques : Zelty, Miap, Tabesto, Live Papper… vous trouverez forcĂ©ment celles qui siĂ©ront le mieux Ă  votre concept !

Les Dark Kitchens, le chantre de la digitalisation des restaurants đŸ€–

Les Dark-Kitchens, ces cuisines ne disposant de salles Ă  l’appellation plutĂŽt pĂ©joratives, sont une consĂ©quence majeure de l’arrivĂ©e des plateformes de livraison.

Digitalisation d'un restaurant : Les Dark-Kitchen, ou le contournement de la barriĂšre Ă  l'entrĂ©e financiĂšre ⬛

Certaines enseignes peuvent dĂ©sormais prospĂ©rer sans mĂȘme avoir d’avoir d’emplacement physiques, ce qui favorise l’accessibilitĂ© du marchĂ© de la restauration aux personnes ne disposant pas forcĂ©ment des fonds nĂ©cessaires Ă  l’obtention du prĂȘt pour monter leur Ă©tablissement.

Le coĂ»t de lancement d’une enseigne en dure atteignant au minimum les 200 000 euros, et les institutions bancaires requĂ©rant jusqu’Ă  40% de la somme totale du prĂȘt en apport personnel pour assurer la sĂ©curitĂ© de leurs fonds, la possibilitĂ© de monter un nouveau concept de restauration Ă©tait jusqu’alors limitĂ©e Ă  une petite catĂ©gorie de personnes.

En dehors de l’option Food-Truck qui permettait dĂ©jĂ  de se lancer Ă  moindre, Ă©tait exclue de la possibilitĂ© de se lancer Ă  leurs comptes toutes les personnes n’ayant pas assez d’Ă©conomies et ne bĂ©nĂ©ficiant pas de moyens de collectes alternatifs (prĂȘt d’honneur, prĂȘts familiaux, prĂȘts communautaires…). 

MalgrĂ© la vision plutĂŽt nĂ©gative du monde de la food sur ces cuisines, avec l’image obscure de cuisines Ă©chappant Ă  tout contrĂŽle et aux produits qualitativement mĂ©diocres. Chez Emergence Concepts, on voit plutĂŽt d’un bon Ɠil tous les changements qui permettent aux entrepreneurs qui ont de bonnes idĂ©es et de l’Ă©nergie Ă  revendre de pouvoir s’insĂ©rer sur le marchĂ©.

La facilitation de l’accĂšs au marchĂ© amĂšnera de notre point de vue  un foisonnement de nouveau concept intĂ©ressant pour le client comme pour la diversitĂ© du marchĂ©, et non pas un nivellement par le bas de la qualitĂ©.

Certains des entrepreneurs qu’on a pu accompagner ont par exemple misĂ© sur la Dark-Kitchen, et on peut vous assurer de la qualitĂ© de leurs ingrĂ©dients et de leurs produits. Ibrahima Sylla, chef du BĂ©riz Kitchen, a par exemple optĂ© pour cette option, aprĂšs avoir remportĂ© le prix du Burger d’Ile-de-France by Socopa.

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Digitalisation des restaurants : Conserver une relation clientĂšle lorsqu'on est une dark-kitchen đŸ‘„

Initier un contact avec ses clients et une relation qui permettra de la fidéliser est possible, et cela peut prendre plusieurs formes.

  • L’ajout de goodies, cadeaux, cartes de fidĂ©litĂ©s, messages personnalisĂ©s dans les commandes. Les clients adorent ĂȘtre surpris par ce genre de pratiques qui deviennent de vĂ©ritables valeurs ajoutĂ©es pour l’enseigne.
  • Les rĂ©seaux sociaux, qui bien gĂ©rĂ©s peuvent amener une totale transparence de l’intĂ©rieur de ces cuisines, peuvent attacher les clients aux personnalitĂ©s de l’Ă©quipe, mettre en avant l’esprit de la marque, et instaurer un vĂ©ritable dialogue grĂące aux interactions virtuelles.

Digitalisation des restaurants : la polĂ©mique des bĂątiments de location de cuisines centralisĂ©s 🏱

Certains acteurs ont saisi l’opportunitĂ© de l’apparition de ces Darks-Kitchens pour installer des bĂątiments entiers proposant des cuisines professionnelles Ă  ces nouveaux entrepreneurs de la food.

Nombreux sont ceux qui crient  l’industrialisation de la restauration dans un pays oĂč la gastronomie est sacrĂ©e, avec la peur que ces immenses machinent ne puisse remplacer les petites enseignes physiques.

Pour les entrepreneurs en restauration, on y perçoit encore un avantage : on peut désormais se lancer uniquement avec une idée et un savoir-faire.

Si la qualitĂ© et l’efficacitĂ© sont au rendez-vous, l’enseigne se fera un nom, le chiffre d’affaires sera consĂ©quent et l’enseigne pourra peut-ĂȘtre un jour avoir son propre, bĂąti, mais la possibilitĂ© de louer sa cuisine de la sorte facilite encore plus l’entrĂ©e sur le marchĂ© de la restauration.

Digitalisation des restaurants et communication 📣

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Le dĂ©veloppement des micro-processeurs puis les smartphones ont amenĂ© la population Ă  augmenter petit Ă  petit leur temps de connexion Ă  Internet, avec une moyenne de 2h25 par jour et par Français en moyenne pour l’annĂ©e 2020 (fortement marquĂ©e par les confinements liĂ©s au COVID).

Le web est opportunitĂ© fantastique pour les petites entreprises comme les restaurateurs, qui bĂ©nĂ©ficient de nouveaux mĂ©dias au haut potentiel de visibilitĂ©, sans la barriĂšre Ă  l’entrĂ©e des prix mirobolants que constituent les publicitĂ©s tĂ©lĂ©visĂ©es.

RĂ©seaux sociaux et site internet permettent au restaurateur de rentrer directement en contact avec ses clients, d’en attirer de nouveaux comme de faire revenir ceux qui ont dĂ©jĂ  consommĂ©.

Le numĂ©rique se place alors en vĂ©ritable prolongement de la relation avec le client, qui peut ĂȘtre conviviale et chaleureuse, informative ou commerciale.

Pouvoir atteindre les consommateurs directement chez eux est donc une petite rĂ©volution pour un mĂ©tier qui n’est plus seulement tributaire de son emplacement gĂ©ographique et du bouche-Ă -oreille.

Ne pas prendre le tournant du numĂ©rique pourrait donc s’avĂ©rer dĂ©savantageux pour un restaurateur de notre Ă©poque, Ă©tant donnĂ© l’utilisation du digital chez pratiquement toutes les franges de la population.

Un futur restaurateur doit d’autant plus s’impliquer dans cette dĂ©marche de communication numĂ©rique, Ă©tant donnĂ© la place qu’il doit se faire face Ă  la concurrence, dans un secteur oĂč l’opportunitĂ© de croissance est Ă  la mesure de la fĂ©rocitĂ© de la concurrence.

Les rĂ©seaux sociaux dans la digitalisation d'un restaurant đŸ“±

Arme d’acquisition et de fidĂ©lisation massive de clients, les rĂ©seaux sociaux font aujourd’hui partie intĂ©grante de la panoplie d’un restaurateur ambitieux.

Permettant non seulement de faire passer des informations aux clients, mais aussi d’interagir, l’utilisation des rĂ©seaux sociaux prĂ©sente une part de plus en plus importante dans la rĂ©ussite des nouvelles enseignes.

Certains arrivent Ă  se tailler une part du lion en trĂšs peu de temps, en mixant la qualitĂ© de leur concept avec un Community Management trĂšs bien lĂ©chĂ©, sachant s’adresser parfaitement Ă  leur cƓur de cible.

Emergence Concepts a donc compilĂ© pour vous les meilleurs pratiques Ă  intĂ©grer Ă  son community management sur les rĂ©seaux sociaux lorsqu’on souhaite crĂ©er sa propre enseigne, en fonction du rĂ©seaux social que vous souhaitez utiliser.

Digitalisation des restaurants : Instagram, la food mise à l'honneur 🍼

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

Instagram est LE rĂ©seau social le plus pertinent pour le community management d’un concept de restauration.

L’explication est simple : Instagram est le palais de l’image attrayante, ce qui a fait du « porn food » l’un des sujets les plus Ă©mulateurs du rĂ©seau.

En plus des zooms sur l’objet de la dĂ©gustation, l’ambiance et le dĂ©cor de l’Ă©tablissement y sont fortement mis en avant, donnant un rĂ©el avantage aux Ă©tablissements qui travaillent l’expĂ©rience client dans les moindres dĂ©tails.

En plus de la qualité du concept, des aliments et de la décoration du lieu, voilà quelques astuces pour réussir un bonne communication sur Instagram :

  • Penser la cohĂ©rence du feed avant mĂȘme d’avoir commencĂ© Ă  publier : En plus de l’esthĂ©tisme des clichĂ©s qu’il comprend, le feed instagram est un objet visuel en soi. L’agencement des photos et des visuels, les tons de couleurs, les styles et le contexte des photos doivent donc se combiner, et non pas simplement s’empiler, pour donner un profil agrĂ©able Ă  la vision dĂšs le premier coup d’Ɠil. La jeune gĂ©nĂ©ration parlerait du « flow » du feed, un terme qui rend trĂšs bien compte de l’idĂ©e de transmettre l’esprit du concept dans la prĂ©sentation du profil.
  • Étudier les meilleurs pratiques : pour rendre compte du meilleur de son concept, Ă©tudiez ce que la concurrence dĂ©jĂ  aguerrie a pu crĂ©er avant vous. Le tout n’est pas de copier coller les idĂ©es aperçues, mais de s’inspirer des meilleurs. Étape cruciale d’une stratĂ©gie d’acquisition.
  • Abreuvez-vous de vidĂ©os des vidĂ©os des experts techniques en la matiĂšre : Augmenter sa visibilitĂ© sur les rĂ©seaux sociaux est devenu un vĂ©ritable mĂ©tier. Lorsqu’on est chef d’une petite entreprise, et qu’on n’a pas forcĂ©ment les moyens d’avoir recours a des agences de communication ou des freelances, il est nĂ©cessaire de devenir son propre expert. Des crĂ©ateurs de contenus spĂ©cialistes des rĂ©seaux sociaux publient des conseils et astuces gratuits qui pourraient vous ĂȘtre fortement utile pour augmenter la visibilitĂ© de vos rĂ©seaux sociaux, et Instagram ne fait pas exception Ă  la rĂšgle. Comment augmenter son nombre d’abonnĂ©es en partant de zĂ©ro,  comprendre les algorithmes Instagram, vous trouverez l’essentiel des recommandations Ă  connaĂźtre avant de vous lancer dans les deux vidĂ©os ci-dessous, qu’on vous recommande vivement de regarder en totalitĂ© !  Un grand merci Ă  Louis Laborde, le crĂ©ateur de ces vidĂ©os, pour ce contenu de qualitĂ©.

Digitalisation d'un restaurant : Facebook, notre bon vieux rĂ©seau đŸ‘”

MĂȘme si Facebook n’est plus le rĂ©seau plĂ©biscitĂ© par la jeune gĂ©nĂ©ration, l’aĂźnĂ© de tous les rĂ©seaux a encore de trĂšs beau jours devant lui.

Toute une frange de la population n’est active que sur Facebook, et il pourrait ĂȘtre dommage de s’en priver. Chez les plus de 40 ans, rares sont les personnes prĂ©sentes sur Snapchat, Instagram, Twitter… Facebook Ă  la particularitĂ© d’ĂȘtre un rĂ©seau extrĂȘmement gĂ©nĂ©raliste, en concentrant la plupart des fonctionnalitĂ©s dont chacun des rĂ©seaux qui l’ont suivi se sont fait la spĂ©cialitĂ© : VidĂ©os, photos, publications Ă©crites, partages d’articles, d’informations, messagerie, appels vidĂ©o… 

La part la plus ĂągĂ©e de la population, la moins Ă  mĂȘme de multiplier les rĂ©seaux, se retrouve donc entiĂšrement satisfaite de sa prĂ©sence sur Facebook. Se priver d’une telle part de la population, qui de plus est en moyenne celle qui dĂ©tient le pouvoir d’achat le plus important, peut-ĂȘtre une erreur qui pĂšsera son poids dans le chiffre d’affaires en fin de mois.

Le dĂ©savantage de Facebook est d’ĂȘtre le rĂ©seau oĂč la promotion « naturelle » des contenus dĂ©tient le moins de potentiel. En effet, Facebook Ă©tant dĂ©jĂ  un rĂ©seau social installĂ© depuis des annĂ©es, la stratĂ©gie des dirigeants est dĂ©sormais de rentabiliser un maximum le rĂ©seau grĂące aux contenus payants, et en barrant donc de plus en plus la route aux contenus gratuits. 

Pour ĂȘtre plus clairs, les simples posts « gratuits » ont donc une chance plus faible d’ĂȘtre mis en avant par les algorithmes Facebook, beaucoup moins que sur les autres rĂ©seaux.

D’un autre cĂŽtĂ©, l’efficacitĂ© des contenus sponsorisĂ©s sur Facebook est tel que le paiement de publicitĂ©s sur le rĂ©seau est vĂ©ritablement intĂ©ressant. Relativement bon marchĂ©, on peut trĂšs vite atteindre un nombre considĂ©rable de potentiels consommateurs grĂące Ă  la promotion payante de contenus sur le rĂ©seaux. Les rapports dĂ©taillĂ©s donnent un rendu limpide de l’argent dĂ©pensĂ© pour chaque nouveau clique, ce qui donne l’avantage de savoir exactement Ă  quoi l’argent investi a servi. 

Les campagnes payantes sur Facebook peuvent ainsi ĂȘtre trĂšs rentables pour la promotion de l’ouverture d’un Ă©tablissement, ou tout autre Ă©vĂ©nement particulier qui peut susciter la curiositĂ© du consommateur et ramener la lumiĂšre sur l’enseigne. 

Pour ceux qui voudraient acquĂ©rir les bases pour effectuer des publicitĂ©s payantes, voilĂ  encore une petite vidĂ©o particuliĂšrement instructives qui pourraient vous ĂȘtre bien utiles si vous souhaitez utiliser ce rĂ©seau social Ă  des fins commerciales :

Digitalisation d'un restaurant : Tik-Tok, la vidĂ©o allĂ©chante đŸŽ„

Uniquement dĂ©diĂ© Ă  la vidĂ©o, Tik-Tok est aujourd’hui l’opposĂ© de Facebook en matiĂšre d’opportunitĂ© de Buzz : Tout jeune rĂ©seau, la mise en avant des contenus non payants est aujourd’hui extrĂȘmement favorisĂ©s par Tik-Tok, qui se doit encore de sĂ©duire de nouveaux utilisateurs, et qui pour cela cherche Ă  ĂȘtre le plus intĂ©ressant possible pour les crĂ©ateurs de contenus.

La moyenne d’Ăąge y est extrĂȘmement jeune, puisque la part la plus importante des utilisateurs (32%), a entre 10 et 19 ans (Source : Comscore).

La prĂ©sence sur ce rĂ©seau social est donc particuliĂšrement pertinente pour les enseignes qui auraient les tranches d’Ăąge les plus basses dans leur clientĂšle cible. Les 20-30 ans et les +de 30 s’y inscrivent petit Ă  petit, et Tik-Tok va devenir de plus en plus intĂ©ressant pour toute entreprise qui souhaite promouvoir son activitĂ© sur les rĂ©seaux.

Un impĂ©ratif technique doit tout de mĂȘme ĂȘtre maĂźtrisĂ© pour pouvoir crĂ©er du contenu sur cette plateforme : La maĂźtrise de la vidĂ©o. Cela peut paraĂźtre ultra-simple, mais un minimum d’expĂ©rience est nĂ©cessaire pour obtenir un rendu qui claque. LĂ©gĂšrement plus complexe qu’Instagram et la photographie, la prise d’image en mouvement, l’enchaĂźnement des plans, la lumiĂšre, le dĂ©cor, rien ne doit-ĂȘtre laissĂ© au hasard pour mettre au mieux en valeur vos produits.

Pour faire un petit tour des fonctionnalités et des meilleurs pratiques sur Tik-Tok, on vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous, avec une nouvelle fois un tuto trÚs instructif !

Digitalisation d'un restaurant : Snapchat, ĂȘtre au plus proche de sa clientĂšle đŸ‘»

Généralement peu mentionné dans les stratégies de Community Management, Snapchat est pourtant un réseau social tout à fait à part duquel un restaurateur peut largement tirer avantage.

RĂ©seau plus intime, les Ă©changes sur Snapchat se font largement en privĂ©, ce qui augmente considĂ©rablement le taux d’engagement permis par ce rĂ©seau.

Les storys y sont trÚs consommés par les utilisateurs, et les contenus payants particuliÚrement bien ciblés.

De nombreux porteurs de projet en restauration ne sont malheureusement pas eux-mĂȘmes utilisateurs de Snapchat, qui lĂ  encore un rĂ©seau plĂ©biscitĂ© chez les populations les plus jeunes.

Pour vous mettre le pied Ă  l’Ă©trier, on vous propose un petit Tuto pour vous aider Ă  crĂ©er votre compte professionnel et entamer une communication sur Snapchat, n’hĂ©sitez plus ! 

Digitalisation d'un restaurant : Monter son propre site internet ?

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»

A l’heure oĂč les rĂ©seaux sociaux permettent de profiter de fonctionnalitĂ©s de plus en plus riches et complexes, il est lĂ©gitime de se demander si il est encore utile de crĂ©er son site internet pour imposer sa prĂ©sence sur le web.

Vu le prix que peut demander le dĂ©veloppement et la gestion d’un site internet, nous sommes d’avis de dire que les petites enseignes, Ă  Ă©tablissement unique, ont plus  perdre qu’Ă  gagner quant au fait de dĂ©tenir leur propre site Internet.

Les porteurs de projet Ă  l’ambition sans limite, qui crĂ©ent une enseigne dans l’idĂ©e de multiplier les Ă©tablissements voire de se lancer en franchise, auront quant Ă  eux d’avantages d’intĂ©rĂȘts dans la mise en place d’un site internet.

Si vous ĂȘtes l’un de ces entrepreneurs prĂȘt Ă  conquĂ©rir le marchĂ© de la restauration, on vous conseille fortement de lire les lignes qui vont suivre !

Digitalisation d'un restaurant : Le site internet, se faire sa place sur Google 🌎🔍

L’un des principaux enjeux pour un entrepreneur en restauration d’avoir son propre site internet est d’ĂȘtre prĂ©sent sur le moteur de recherche quasi-monopolistique Google.

Un dĂ©tenteur d’un petit Ă©tablissement aurait bien sĂ»r lui aussi intĂ©rĂȘt d’apparaĂźtre dans les rĂ©sultats de recherche, mais lĂ  encore, le coĂ»t pourrait-ĂȘtre beaucoup trop Ă©levĂ© et l’opĂ©ration pourrait se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre infructueuse.

Pour une grande enseigne ou une enseigne en devenir, l’enjeu est tout autre. Un nombre considĂ©rable de potentiel client font leur recherche directement sur le moteur de recherche pour trouver un restaurant, et il est alors intĂ©ressant de pouvoir apparaĂźtre dans les premiers rĂ©sultats de ses recherches.

Par exemple, la recherche « restaurant bio paris » est ultra-populaire sur Google. Tous les établissements bio apparaissant dans les premiers résultats gagneront donc énormément en visibilité et en acquisition de client.

Un deuxiĂšme intĂ©rĂȘt de truster les premiĂšres places sur le moteur recherche est dans l’atteinte des candidats Ă  la franchise pour les enseignes qui souhaitent se dĂ©velopper par ce levier.

De nombreux investisseurs recherchent les enseignes sur lesquelles ils pourront investir directement sur le net, avec par exemple des recherches comme « Franchise restaurant 2021 », et il est donc plus qu’intĂ©ressant pour une enseigne d’avoir une prĂ©sence directe sur le moteur de recherche.

Pour assurer cette prĂ©sence sur le moteur de recherche, la stratĂ©gie est la mĂȘme que pour n’importe quelle entreprise. Le tout est d’avoir un site internet qui est rĂ©fĂ©rencĂ© dans google.

RĂ©fĂ©rencer son site internet et maximiser ainsi la visibilitĂ© de son enseigne est devenu au fil du temps un vĂ©ritable mĂ©tier tant les enjeux sont importants. Bien sĂ»r, aucun spĂ©cialiste ne connaĂźt l’antichambre des algorithmes qui sĂ©lectionnent et classent les sites internet, mais une certain consensus ressort des retours d’expĂ©riences et des comparatifs effectuĂ©es depuis la naissance du moteur, et ce au fil des mises Ă  jour.

Pour comprendre comment fonctionne le rĂ©fĂ©rencement, il faut donc s’imaginer les algorithmes de google « scrollant » les milliards de pages web pour trouver la rĂ©ponse la plus pertinente Ă  la recherche posĂ©e par l’utilisateur.

Les algorithmes vont donc rechercher des « indices » qui leur permettent d’avancer que dans tel page se trouvera le contenu le plus appropriĂ© pour rĂ©ponde Ă  cette question.

Ces fameux indices sont les critĂšres de rĂ©fĂ©rencement qu’une enseigne doit prendre en compte pour « optimiser » son site internet et donc gagner du terrain sur ses concurrents. Le porteur de projet projet pourra alors avoir recours Ă  des agences web et free-lances, se former lui-mĂȘme ou ses associĂ©s voir mĂȘme internaliser cette mission en interne. 

Pour un entrepreneur souhaitant intĂ©grer cette tĂąche Ă  son entreprise, ou Ă©tant juste curieux de s’initier un minimum Ă  cette science,  les critĂšres majeurs pour se rĂ©fĂ©rencer sont : 

  • La maĂźtrise des mots-clĂ©s : Les mots-clĂ©s tapĂ©s dans les requĂȘtes Google doivent absolument ĂȘtre retrouvĂ©s dans la page de votre site qui sera dĂ©diĂ©e Ă  la rĂ©ponse Ă  cette requĂȘte. Si nous prenons un restaurant de burger prĂ©sent sur Paris et sur Lyon, une page ( voir plusieurs ) devront rĂ©pondre Ă  la requĂȘte « Restaurant Burger Paris » et une autre page devra rĂ©pondre Ă  la requĂȘte « Restaurant Burger Lyon ». La structure des pages devront alors ĂȘtre parfaitement travaillĂ© pour mettre en avant ces mots clĂ©s, qui devront notamment ĂȘtre retrouvĂ©s dans les titres et sous-titres, dans les mĂ©ta-descriptions, dans les descriptions des images et dans le corps du texte. C’est ce qu’on appelle baliser un texte.
  • Le backlinking : Un backlink dĂ©finit un lien entrant sur votre site, c’est-Ă -dire un lien hĂ©bergĂ© sur un autre site internet qui ramĂšne vers votre site. Plus des sites appartenant Ă  votre thĂ©matique vous citent, et plus google interprĂšte cela comme une preuve d’autoritĂ© de votre activitĂ© sur le sujet. Des partenariats avec d’autres sites pourront donc ĂȘtre pertinents pour augmenter ces backlinks, mais rien ne sera aussi efficace que la qualitĂ© de votre contenu qui fera que votre page pourra ĂȘtre citĂ©e prolifiquement, et ce mĂȘme sur le long terme.
  • La structure interne Ă  votre blog, ou netlinking : Le tissage de vos propres contenus entre eux est Ă©galement pris en compte par  Google. La structure interne du site permet aux algorithmes de mieux apprĂ©hender les sujets que vous traitez. Il est donc trĂšs important de lier entre eux les pages de votre site abordant des idĂ©es connexes, qui aideront Google Ă  rĂ©fĂ©rencer votre site parmi la galaxie infinitĂ©simale de pages web.

VoilĂ  trois des Ă©lĂ©ments extrĂȘmement importants Ă  prendre en compte pour entamer une stratĂ©gie de rĂ©fĂ©rencement digne de ce nom. Pour ceux qui voudraient aller plus loin dans l’exploration, Shubham Sharma vous propose d’en aborder 7 Ă  travers ce tuto.

Digitalisation d'un restaurant : Le site internet, centraliser sa prĂ©sence sur le net đŸ–„

La communication sur les rĂ©seaux sociaux se retrouve contrainte par les limites inhĂ©rentes Ă  chaque plateforme, qu’elles soient d’ordre technique ou simplement par la nature mĂȘme du rĂ©seau. Beaucoup d’enseignes tirent trĂšs intelligemment profit des spĂ©cialitĂ©s de chaque rĂ©seau, en mettant l’accent sur les vidĂ©os sur Tik-Tok ou sur les belles images sur Instagram par exemple.

L’avantage du site Internet est d’apporter une infinitĂ© de libertĂ©s sur l’architecture des pages et leur contenu, ce qui amĂšne plusieurs avantages.

Tout d’abord, l’esprit de la marque peut ĂȘtre d’autant plus mis en avant, grĂące Ă  une structure correspondant Ă  l’esprit de l’enseigne. Les visuels, les textes, vidĂ©os… chaque Ă©lĂ©ments et sa disposition dans l’ensemble pourront ĂȘtre en accord avec l’esprit de la marque, pour donner une vĂ©ritable « carte de visite » interactive sur le web pour l’enseigne.

Ensuite, parce que cette libertĂ© de contenu et la possibilitĂ© de multiplier permet au restaurateur de centraliser tous les Ă©lĂ©ments qu’il souhaite communiquer sur une seule et mĂȘme plateforme : Menu, Click&Collect, histoire de l’enseigne, avis des consommateurs, adresse des emplacements physiques, offre et Ă©vĂ©nements…

Le site internet permet une vue d’ensemble sur toute l’activitĂ© de l’entreprise, et est donc indispensable pour une enseigne qui souhaite s’Ă©tendre et imposer son empreinte sur son secteur.

Digitaliser son restaurant : Les outils numĂ©riques au service de votre chiffre d'affaire đŸ’»