fbpx

Comment réussir un Business Plan de restaurant ? Business Plan Rédactionnel et Financier 🔎

Temps de lecture : 4 minutes
Comment réussir un Business Plan de restaurant ? Business Plan Rédactionnel et Financier 🔎

Comment réussir un Business Plan de restaurant ? Business Plan Rédactionnel et Financier 🔎

La bonne réalisation de la projection financière de son futur établissement est d’une importance cruciale pour l’obtention d’un prêt. Emergence Concepts vous expose les meilleures pratiques pour aboutir à un Business Plan de restaurant réussi.

Au Menu 🍽

1️⃣ Le bon timing pour entamer l'élaboration du business plan 🗓

La rédaction du business plan s’effectue en aval du processus de conception. Une fois qu’il a bien défini le concept de son futur établissement, la clientèle qui lui correspond et qu’il a trouvé le local qui permettra d’atteindre cette clientèle, l’entrepreneur peut s’atteler à rédiger le document présentant en détail les prévisions les plus crédibles possibles de sa future activité.

En effet, le porteur de projet ne pourra élaborer son business plan sans prendre en compte le coût de l’installation dans son futur local (rachat du fonds de commerce, loyer…). Impossible aussi de connaître le coût des futures denrées, ni le bénéfice associé à son prix de vente, sans avoir défini au préalable l’offre alimentaire de l’établissement.

Un Business Plan se divise en deux parties : D’une part, le Business Plan Rédactionnel, qui décrit dans le détail l’activité du futur restaurant. Dans un second temps, le Business Plan Financier se traduira par les tableaux calculant l’ensemble des coûts et des rentrées d’argent induit par cette activité.

Ces deux parties se doivent d’être les plus complètes possibles, pour donner du poids et de la crédibilité au projet lorsqu’il se trouvera entre les mains d’un potentiel prêteur.

2️⃣ Le Business Plan Rédactionnel du futur restaurant 📝

Comment réussir un Business Plan de restaurant ? Business Plan Rédactionnel et Financier 🔎

Un Business Plan Rédactionnel complet est une description extrêmement détaillée du projet qui souhaite obtenir un prêt.

Il se doit d’intégrer :

  • L’historique du projet, autrement le processus qu’il a connu avant d’arriver à maturation.
  • Son Executive Summary, présentant succinctement les valeurs de l’établissement, la tendance dans laquelle il s’inscrit, les cibles qui deviendront la base de sa future clientèle, la structure juridique de l’entreprise, les finances déjà allouées au projet et ses hypothèses de développement.
  • La présentation du (ou des) fondateur(s), son activité professionnelle antérieur, sa motivation, ses compétences propres.
  • Les accompagnateurs, conseillers, mentors du projet s’ils sont présents, qui sont particulièrement importants pour rassurer la banque si le porteur de projet n’est pas issu du secteur de la restauration.
  • La présentation précise du concept, comprenant sa philosophie, la présentation de l’expérience client, son packaging…
  • L’environnement externe de la structure, c’est à dire : Les politiques des pouvoirs publiques concernant son type d’établissement, le contexte réglementaire, économique, sociologique et technologique de l’établissement, et enfin son rapport à la question environnementale.
  • La description du marché dans lequel veut s’insérer l’établissement, son attractivité et ses perspectives.
  • La clientèle qui sera visé par le concept, où les besoins du Buyer Persona seront émis pour présenter en quoi le futur restaurant est à même d’y répondre.
  • La concurrence présente sur le même segment d’activité culinaire, répartis par catégories précises, ce qui permettra d’avancer en quoi le projet se démarque et détient un avantage comparatif.
  • La présentation du local, son coût et les caractéristiques qui font de lui l’endroit idéal pour installer le futur établissement.
  • Le modèle économique de l’entreprise, et sa stratégie commerciale, qui présenteront comment l’établissement comptera dégager du profit. Celle dernière comprendra les prix des produits et leurs coûts, la communication rendant visible l’établissement, le processus d’atteinte et de fidélisation du client…
  • La prévision de développement du restaurant, les objectifs que son activité devrait atteindre (chiffre d’affaires, nombre de clients), et les délais qui y sont associés.

3️⃣ Le Business Plan Financier du futur restaurant 📊

Le Business Plan Financier s’attellera quant à lui à traduire en chiffres les prévisions de développement du Business Plan Rédactionnel. Il est vivement recommandé au porteur de projet de se faire accompagner sur ce point en particulier, l’élaboration d’un bon Business Plan financier demandant énormément de temps et de compétences.

Là encore, c’est le détail des prévisions qui instaurera la confiance auprès de potentiels prêteurs.

Les tableaux prévisionnels devront donc comprendre le prix, les couts de revient, et donc les bénéfices associés à chaque produit vendu (les plats tout comme les boissons et les desserts…) rapportés précisément aux prévisions du nombre de clients, de l’hypothétique composition de leur consommation (par exemple : entrée plat dessert ou : plats desserts) de chaque service, pour chaque journée d’activité à compter de la date d’ouverture prévue du restaurant.

Le chiffre d’affaires, les marges bruts et nettes, devront ensuite être rapportés aux mois, aux trimestres, puis aux années d’activités prévues, pour obtenir la prévision de l’ensemble du bénéfice nette de l’entreprise sur x années, et assurer la banque de la solvabilité de son futur restaurant.

Vous êtes un porteur de projet en restauration et vous souhaitez vous faire accompagner dans le lancement de votre projet ? N’hésitez pas à nous contacter pour profiter de notre expérience et du savoir-faire de tous nos partenaires spécialistes (avocats, architectes, courtiers, cuisiniers professionnels…).

Comment réussir un Business Plan de restaurant ? Business Plan Rédactionnel et Financier 🔎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *