Lorsqu’on veut ouvrir un restaurant en gardant des prix raisonnables, il peut s’avérer très coûteux de se fournir exclusivement en Bio. Mieux vaut alors privilégier l’achat biologique des fruits et légumes contenant le plus de traces de pesticides lorsqu’ils sont produits industriellement.

Touts les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne en ce qui concerne leur taux de contamination aux pesticides. Ces produits chimiques, rependus sur les champs en agriculture intensive, luttent contre les « nuisibles » qui menacent les cultures (insectes, mauvaises herbes, parasites…).

Plusieurs raisons expliquent les grandes variations de traces de pesticides sur les produits prêts à l’achat :

  • La plus ou moins grande capacité de résistance des différentes cultures aux nuisibles, qui fait varier le nombre et la quantité de pesticides répandus sur un champ
  • Le type de peau du végétal en question, qui joue sur l’accroche qu’aura le pesticide sur le produit à long terme.
  • La manière dont pousse le fruit ou le légume, les produits racinaires (comme la patate) étant par exemple exposés aux produits de traitements du sol, mais beaucoup moins sujets à ceux répandus dans l’air qui se déposeront plus facilement sur des fruits comme la cerise.

Lorsqu’on ne peut acheter touts ces produits en Bio, une des solutions pour minimiser l’impact de vos plats sur la santé de vos futurs clients consiste alors à privilégier l’achat Biologique des produits contenants le plus de traces de pesticides.

Il est alors nécessaire de connaître les résultats des études qui ont été réalisées en la matière. En France, c’est l’ONG génération future qui fait référence en la matière, avec une nouvelle étude publiée en 2019.

L’association a ainsi passé au crible les chiffres des analyses réalisées lors des surveillances de la répression des fraudes, conduites entre 2012 et 2016. 19 espèces de fruits et 33 de légumes ont ainsi été analysées par la DGCCRF, avec plus de 30 échantillons pour chacune des espèces.

Découvrez ci-dessous les infographies qui vous permettront d’y voir plus clair, et de faire le bon choix quant aux fruits et légumes à acheter Bio en priorité.

Pour les fruits :

analyse pesticides par génération futurePour les légumes :

traces de pesticides génération future

Retrouver également l’intégralité de l’étude de Génération Future sur ce lien : https://www.generations-futures.fr/wp-content/uploads/2018/02/gf-rapport-pesticides-v12-web.pdf