Le Menu Engineering permet d’augmenter les marges d’un restaurant de 10 à 15%, grâce à une organisation intelligente de votre carte. Une technique qui peut faire la différence lors de l’ouverture de votre restaurant.

« L’ingénierie du menu » est un tout jeune procédé, apparu grâce aux progrès réalisés en sciences cognitives appliquées à l’économie.

Il permet d’inciter les clients à commander les produits les plus rentables, en optimisant votre carte en fonction des processus de décisions mis à jour grâce aux recherches en Neuro-Marketing. On vous présente quelques astuces qu’il vaut mieux prendre en compte lors de l’élaboration de sa carte de commandes.

1) Enlevez le signe « euro » à la droite de vos prix.

Cette astuce est déjà appliquée depuis longtemps par certains restaurateurs, s’est vue confirmée par les recherches en Neuro-Marketing. La Cornell University, dans l’état de New York, a ainsi démontré que le signe monétaire rappelait trop fortement la notion d’argent aux clients. L’absence du signe Euro sur un plat au prix fort augmente alors sa vente de 10%

signe euro

Rédiger « Euro » pour remplacer ce signe les détourneront des prix élevés de la même manière. Notez simplement les chiffres du prix pour augmentez les commandes de plats à fortes marge!

2) Soignez votre police.

Cela peut paraître insignifiant, mais l’amélioration de l’expérience client passe par des petits détails. Une étude démontre ainsi qu’une carte de vins à la police soignée augmente la perception de la qualité du vin de 17%.

3) Rédigez une description élaborée de vos plats.

L’art de manier les mots peut vous permettre de mettre l’eau à la bouche de vos clients. Une belle description, bien écrite et bien détaillée, peut ainsi vous permettre d’augmenter les commandes de plats aux fortes marges.

Une association de consommateurs américains a ainsi comparé les ventes du même plat avec et sans description. Le plat le mieux décrit augmentait son taux de commande de 25%, un gain considérable!

4)Placez les desserts au début de votre menu.

Présenter les desserts à la fin de votre carte, voir concevoir une carte « desserts », peut vous paraître logique. Mais en réalité, il est conseillé de ne pas placer les desserts trop à l’arrière de votre carte.

La raison ? Que le client puisse être tenté par vos dessert avant qu’il n’ai plus faim. Si l’idée du dessert s’inscrit dans ses pensées alors qu’il n’a pas encore déguster son plat principal, il sera beaucoup plus enclin à le commander lorsqu’il sera repus.

A l’inverse, si l’option du dessert se présente lorsque son estomac est comblé, il aura plus tendance à faire un choix « raisonné ». Il choisira alors plus souvent de ne pas prendre de desserts, ou alors des desserts moins copieux, et donc moins coûteux.

Les 20 meilleurs desserts de 2016

Voilà quelques-unes des astuces à connaître pour augmenter ses marges grâce à une carte adaptée aux techniques de Neuro-Marketing. Des outils comme Cogni-Menu vous apporteront une expertise approfondie pour la création de vos cartes de restaurant.

N’hésitez pas à postuler à notre incubateur si vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour l’ouverture de votre restaurant !