Emergence Concepts, agence accompagnatrice de restaurateurs, a lancé en septembre un appel à candidatures pour intégrer son nouvel incubateur de projets en restauration.

Sur les 20 000 restaurants ouverts chaque année en France, 1 sur 2 ferme avant ses 3 ans d’exploitation, selon l’Insee. Un chiffre trop conséquent pour Alexandre Roudeau, fondateur d’Emergence Concepts. L’agence qui accompagne les restaurateurs dans leur installation, leur développement et leur exploitation ouvre en 2018, à Paris, un incubateur dédié aux projets en restauration. Au programme : 6 porteurs de projets de toute la France seront incubés pendant trois mois à partir du 2 janvier. Les promotions s’enchaîneront toute l’année pour un total de 18 incubés successifs. « Nous proposons un accompagnement totalement gratuit où les porteurs de projets seront aiguillés par des experts de la restauration, présente Alexandre Roudeau. Ils auront un business plan bien construit à la fin de ces trois mois et seront prêts à obtenir un financement pour lancer leur affaire. »

Il est possible de déposer sa candidature jusqu’au 10 novembre 2017. Les candidats retenus seront ensuite annoncés le 11 décembre prochain. Pour mettre toutes ses chances de son côté, Alexandre Roudeau recommande de présenter un projet mûr : « Nous choisissons en fonction de la viabilité des projets, il faut qu’ils en soient à une étape assez avancée comme celle d’une recherche de locaux par exemple. » Les idées innovantes permettent, quant à elles, de se différencier sur un créneau concurrencé. « Si l’un des candidats souhaite ouvrir un restaurant de burgers simples nous ne l’encouragerons pas car le marché est déjà saturé. Il faut que le concept apporte une petite innovation. Mais, à l’inverse, une idée innovante sans projet abouti ne sera pas non plus sélectionnée » explique le fondateur de l’agence.

Une attention particulière sera portée, durant l’incubation, à l’élaboration du business plan décrit comme « la bête noire » des restaurateurs par Alexandre Roudeau. « Le premier réflexe des porteurs de projets aujourd’hui est de rechercher sur internet des modèles de business plans qui se révèlent être très médiocres. Dans le secteur de la restauration, un plan d’affaires doit être creusé de manière chirurgicale, explique-t-il. Beaucoup ne veulent pas faire appel à un prestataire car ils pensent que si leur demande de financement échoue, ils ne pourront pas le payer. Mais un business plan construit de manière très instable n’est pas un outil fiable. Par exemple, un BFR mal évalué, c’est un projet condamné. »

Grâce à un partenariat entre Emergence Concepts et le réseau d’étudiants entrepreneurs Pépite France, Antony Giodano et ses 3 associés ont pu intégrer l’incubateur avant la première promotion. Tout juste sortis de l’école, ces 4 amis ont imaginé Père & Fish avec pour but de devenir « les rois du hamburger gourmet de poisson ». Depuis qu’ils sont incubés, les futurs entrepreneurs voient leur projet avancer à grands pas : « Notre concept est ficelé, ainsi que notre stratégie, se réjouit Antony Giodano. Il ne nous manque plus que le financement à aller chercher pour gonfler un peu notre apport et obtenir un financement bancaire. » Étrangers à la restauration, les 4 associés considèrent l’aide qui leur est apportée comme précieuse : « Le plus dur lorsque l’on travaille seul, c’est de se tenir à un planning, de bien s’organiser. Ici, nous sommes cadrés et on sait où l’on va. On se sent plus sereins. »

Les co-fondateurs de Père & Fish espèrent installer leur premier restaurant d’ici quelques mois à Paris. « Nous sommes impatients ! » s’enthousiasme Antony Giordano.

En savoir plus

Articles récents