fbpx
Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Restauration et fĂ©minisme : ces grands noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Temps de lecture : 4 minutes

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Emergence Concepts s’engage pour amĂ©liorer l’accessibilitĂ© de l’entrepreneuriat en restauration pour les femmes, et voilĂ  un petit article pour cĂ©lĂ©brer celles qui dĂ©fraient dĂ©jĂ  la chronique grĂące Ă  l’excellence de leur travail.

Elles s’appellent Anne-sophie Pic, HĂ©lĂšne Darrose ou Ghislaine d’Arabian, et elles gĂšrent d’une main de maĂźtre les cuisines de leur restaurant Ă©toilĂ©, en faisant rayonner le talent des femmes dans le monde trĂšs masculin de la restauration, prĂ©gnance masculine d’autant plus exacerbĂ© dans l’univers de la cuisine gastronomique de haut vol. 

Jusqu’Ă  trĂšs rĂ©cemment exclusivement le domaine de grands chefs masculins, la cuisine gastronomique de se fĂ©minise, et les cheffes qui s’accaparent de plus en plus d’Ă©toiles deviennent les figures de proue des projets d’entrepreneuriats portĂ©s par des femmes en restauration.

Puisque les grandes tendances sociĂ©tales sont souvent affaires de symbole, ces grandes cheffes deviennent aujourd’hui les reprĂ©sentantes des capacitĂ©s d’excellence des femmes dans la cuisine, pour une activitĂ© qui leur Ă©tait jusqu’alors rĂ©servĂ©e dans la sphĂšre domestique et pourtant inaccessible dans sa version prestigieuse qu’est la tenue d’un restaurant, et encore plus pour les restaurants gastronomiques.

Cet article vous prĂ©sentera donc l‘histoire et les spĂ©cialitĂ©s de ces femmes qui excellent dans le domaine culinaire, avec un palmarĂšs de rĂ©compense et des rĂ©ussites commerciales qui ne cessent de faire des femmes des acteurs du milieu de la restauration sur lesquelles il va falloir compter.

Restauration et fĂ©minisme : Anne-Sophie Pic, pionniĂšre, avec trois Ă©toile au compteur ⭐⭐⭐

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Et voilà la seule et unique femme à avoir réussi à obtenir le graal recherché par tous les cheffes des cuisines de restaurant gastronomique : les trois étoiles au guide Michelin.

Son statut d’unique dĂ©tentrice de ces prĂ©cieuses rĂ©compenses en font aujourd’hui la figure de proue de la gastronomie fĂ©minine.

Son restaurant La Maison Pic, à Valence, a obtenu des trois étoiles il y a déjà 15 ans de ça. Anne-Sophie Pic dispose au total de 9 étoiles au guide Michelin en rassemblant les gratifications de ces divers restaurant à travers le monde, ce qui en fait la cheffe féminine la plus étoilée au monde.

Fille de gastronome, Anne-Sophie-Pic a dĂ» pourtant batailler durement pour se faire une place tout au long de sa carriĂšre, ce qui a fait d’elle une vĂ©ritable pionniĂšre de l’accession des femmes aux plus hautes sphĂšres du monde de la gastronomie de prestige.

Restauration et fĂ©minisme : Julia Sedefdjian, la petite prodige de la gastronomieđŸ„‡

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

En Janvier 2016, cette niçoise devient à 21 ans la plus jeune cheffe à obtenir une étoile au guide Michelin, grùce à son travail au restaurant parisien Les Fables de La Fontaine.

Pourtant recrutĂ© en tant que commis via une annonce de pĂŽle emploi, la jeune femme devient cheffe de partie six mois aprĂšs son arrivĂ©e, puis sous-cheffe dĂšs l’annĂ©e 2013, ce qui la mena Ă  prendre la place du chef sortant Anthony David en 2015, Ă  tout juste 20 ans.

Une success story permise par son investissement et son excellence, et qui lui permis en 2018 d’ouvrir son propre restaurant Le Baieta, qui revisite la cuisine niçoise traditionnelle pour la transformer en mets d’exceptions.

Un grand bravo à cette jeune femme, qui représente fiÚrement les femmes et porte les couleurs des Alpes-Maritimes jusque dans les assiettes des plus fins gastronomes.

Restauration et fĂ©minisme : StĂ©phanie Le Quellec, figure de proue mĂ©diatique đŸŽ„

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Si son visage vous dit quelque chose, c’est peut-ĂȘtre parce qu’il vous est arrivĂ© de suivre la saison 2011 de Top Chef, remportĂ©e par StĂ©phanie Le Quellec.

Sa victoire retentissante a Ă©tĂ© un bond de visibilitĂ© sans pareil pour les femmes cheffes de cuisine, avec une carriĂšre qui depuis n’a cessĂ© de faire honneur Ă  son travail, puisque StĂ©phanie Le Quellec est aujourd’hui l’une des rares femmes Ă  dĂ©tenir 2 Ă©toiles au guide Michelin pour son restaurant La ScĂšne, ouvert en 2019 Ă  Paris.

Restauration et fĂ©minisme : Ghislaine Arabian, doyenne Ă©mĂ©rite 🏆

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Autre figure mĂ©diatique, Ghislaine Arabian a en effet Ă©tĂ© l’une des jurys de Top Chef de 2010 Ă  2014. 

A la tĂȘte de la cuisine des « Petites SorciĂšres » dans le 14Ăšme arrondissement de Paris, elle fait comme Anne-Sophie Pic partie des pionniĂšres de la gastronomie fĂ©minine.

Sa prĂ©sence tĂ©lĂ©visuelle et son partie pris de redonner ses lettres d’or Ă  la bistronomie française font d’elles un vĂ©ritable mastodonte de la cuisine gastronomique, et un acteur incontournable de l’arrivĂ©e des femmes dans ce domaine.

Restauration et fĂ©minisme : HĂ©lĂšne Darrose, l'hyperactive đŸ€č

Restauration et fĂ©minisme : 5 noms qui font avancer les femmes dans le milieu de la restaurationđŸ‘©đŸ»â€đŸł

Elue « meilleur femme chef du monde » en 2015 dans le 50’s best du magasine britannique « Restaurant », HĂ©lĂšne Darrose dispose dors et dĂ©jĂ  de deux Ă©toiles au guide Michelin, grĂące notamment au restaurant The Conaught, une institution du quartier Londonien de Mayfair.

Elle est Ă©galement Ă  la tĂȘte de deux restaurants Parisiens situĂ©s dans le quartier de Saint-Germains des PrĂ©s, « le salon d’hĂ©lĂšne » et « la salle Ă  manger », tout en ayant repris l’auberge familiale « Le Darroze » dans les Landes, et trouve tout de mĂȘme le temps d’ĂȘtre jurĂ© dans l’Ă©mission Top Chef depuis 2015.

Une femme cheffe hyperactive qui n’a toujours pas dit son dernier mot !